Climat Asie

Les immenses territoires d’Asie connaissent une variété de reliefs et donc d’influences climatiques très diversifiées. Continent des extrêmes l’on trouve en Asie le point le plus haut du monde avec l’Everest à 8.848 m et le point le plus bas à – 417 m dans la région de la mer morte. En climatologie l’Asie est souvent présentée avec quatre spécificités : Asie des moussons/Asie des montagnes/.Asie froide/Asie sèche.



L’Asie des moussons

Elle se répartit entre la région indienne, le Sud-est asiatique continental et le sud-est des presqu’îles et archipels (Malaisie, Philippines, Indonésie). Le climat est chaud et humide et la mousson apporte l’été des pluies abondantes qui sont souvent la cause d’inondations. Cependant, la pluviométrie importante est nécessaire aux cultures de riz spécifiques de la région.

L’Asie des montagnes

Elle se rencontre dans le centre de l’Asie, avec notamment la chaîne de l’Himalaya. Le climat y est froid, sec et aride. Les précipitations ont rares dues a l’altitude et à l’éloignement du niveau de la mer. Cette chaîne de montagnes fait barrière aux remontées de la mousson vers l’intérieur.

L’Asie froide

Elle sévit dans le nord et l’est du continent. Le climat continental donne des hivers très rigoureux. Mais l’ensemble devient glacial en Sibérie et polaire près de l’océan arctique.

L’Asie sèche

À l’ouest de l’Asie, est une région marquée par l’aridité. L’ensemble est désertique et d’un côté les hivers restent chauds, comme par exemple dans la péninsule arabique alors que près de l’Afghanistan ou de la mer Caspienne, ils sont très frais. Mais la sécheresse prédomine, transportée par les vents provenant de la Sibérie.